Conservation préventive

Parce que prévenir vaut mieux que guérir

La conservation préventive vise à assurer la pérennité d’un objet ou d’une collection. Il s’agit de prévenir les risques liés au stockage, à l’exposition et au transport des oeuvres : casse, encrassement, dégradations chimiques, etc.

Nous sommes à votre disposition pour tout conseil et devis concernant le bilan sanitaire de vos collections céramique et verre, ainsi que la réalisation de conditionnements spécifiques pour le transport et le stockage de vos objets.

En conservation préventive, nous intervenons :

♦   de façon directe, à travers la réalisation de conditionnements, de soclages et l’assistance lors de la manipulation et du transport des oeuvres.

♦   de façon indirecte, en agissant sur l’environnement des objets afin de limiter les risques d’altération. Il s’agit de contrôler le climat (humidité, température) mais aussi de préconiser des interventions et de réaliser des bilans sanitaires des collections.

Nos services de conservation préventive

Le bilan sanitaire est une étape indispensable à la préservation des oeuvres. Il s’agit d’évaluer la nature et l’état de dégradation des céramiques et des verres. Un diagnostic est alors établi en vue d’une restauration potentielle. Cette étude peut être réalisée sur un petit nombre d’objets ou sur de grands ensemble (on parle alors de « chantier des collections »).

Les céramiques et les verres étant des objets particulièrement fragiles, les manipulations et les transports comportent de grands risques de casse : chocs, vibrations, frottements, etc. Pour assurer la protection des œuvres, des conditionnements spécifiques doivent être réalisés et adaptés aux dimensions, à la fragilité et à la cohésion de surface de chaque objet. A l’occasion d’un transport d’œuvres, des constats d’état avant et après déplacement peuvent être réalisés et le transit peut être accompagné.

Dans le cadre d’une exposition, les céramiques et les verres peuvent être soclés. Le soclage constitue à la fois un maintien pour des objets fragiles et une mise en valeur esthétique. Il est adapté à l’objet pour rester le plus discret possible.

Dans le cadre de la préservation à long terme des objets, le contrôle de l’environnement d’exposition ou de stockage est primordial. Le contrôle du climat (température et humidité relative), de l’exposition à la lumière, de la nature des conditionnements, … peuvent être réalisés dan sles salles d’exposition, les réserves et chez les particuliers.